Un clipshirt pour Barack Obama !

 

 

Moi quand j’en vois, je suis toujours effarée, et je me pose toujours les mêmes questions :

Mais comment ça tient? Non parce que les lois de la physique et de la gravité font que normalement, en marchant,  ce pantalon devrait finir sur les chevilles mais là il tient…

Comment fait-il pour marcher, avec son pantalon au niveau des genoux?
Il doit bien sentir, quand même, que sa démarche est un peu.. coincée ! Ah ben si. Obligé.

Vous savez à qui ils me font penser, avec leurs pantalons trop grands? A mon P’tit Loulou de 5 ans.

Parce que mon petit homme grandit bien, mais n’est vraiment pas gros. En fait il est même tout gringalet. Alors la plupart du temps les pantalons qui lui vont bien en longueur lui sont trop grands à la taille.

Heureusement pour moi, certaines marques de vêtements pour enfants ont eu la bonne idée d’intégrer des élastiques à l’intérieur de la taille. Vous savez, ceux qui disparaissent dans la doublure quand on les échappe malencontreusement. Grrr…

Mais bon, il a vraiment la taille très fine, et du coup certaines fois même les élastiques ne sont pas suffisants. Alors le pantalon « tombe ». Et le slip ou caleçon dépasse…
Pour P’tit Loulou c’est pas terrible. Il marche sur le bas de son pantalon, ça le gêne, alors il passe son temps à le remonter. Sans compter que ça peut le faire déraper, et lui valoir une gamelle.

Pour Maman c’est pas terrible non plus, parce qu’à force de marcher dessus le bas de pantalon part en lambeaux. CQFD.

Mais pour ce qui est des pantalons trop larges de mon Loulou, j’ai trouvé la solution.
Que je vais vous donner, solidarité féminine oblige. Je vous en prie.

Je ne lui mets pas de ceinture. Non non. Parce que c’est difficile à défaire pour aller aux toilettes comme un grand.
En plus si je fais ça il m’appelle systématiquement pour que je l’aide. « Mamaaaaan !!! ». Et la mère indigne que je suis aimerait bien limiter ce genre de cris à pouvoir hautement irritant.

Donc pas de ceinture. Hé non. Je resserre ses pantalons avec… un clipshirt ! Tout simplement.

Comment ?  Je le clipse légèrement en-dessous de la taille du pantalon (au niveau de la taille c’est trop épais pour rentrer dans les clips), en la resserrant. Et là, ta dam ! Le bas du pantalon ne traîne plus par terre, mon Loulou ne marche plus dessus, donc il ne l’abîme plus, et je ne passe plus mon temps à lui répéter « Remonte ton pantalon !! »

Haaaaa, ça fait du bien. Et contrairement à la ceinture, pas besoin de l’enlever pour aller aux toilettes! Voilà voilà…

Alors maintenant, je pense proposer ma solution aux autorités américaines.
Oui tiens, je vais envoyer quelques clipshirts à Monsieur Obama.

Pourquoi? Parce que c’est là-bas que cette mode de pantalon taille basse est née, et que ça leur pose un sérieux problème!

Figurez-vous que là-bas, porter le pantalon très bas on appelle ça le « sagging«  (affaissement en anglais). Ce phénomène serait né dans les prisons américaines où l’on interdit aux prisonniers de porter une ceinture. Bien trop dangereux pour le prisonnier ou celui qui le contrarie.

Résultat, les pantalons trop larges ont la fâcheuse tendance à tomber. Ce qui est devenu un signe de reconnaissance entre ex-taulards (qui les a laissés sortir? QUI???).

Je porte un pantalon qui tombe = j’ai fait de la taule = je suis un bad boy. Bon, niveau ré-intégration dans la société c’est limite, mais ça a bien plu aux gangs qui se sont emparés de ce phénomène, puis aux jeunes, légèrement influencés par le succès de rappeurs américains comme Fifty Cent. Légèrement.

En fait aux Etats-Unis ce phénomène a tellement pris d’ampleur, les pantalons descendent tellement bas, que certaines villes ont décidé d’interdire le sagging. Comme la ville d’Ocala en Floride en juillet dernier. Ils ont carrément dû faire des campagnes de sensibilisation, avec des affiches partout.

(« Raise your pants, raise your image » = « Remontez vos pantalons, remontez votre image »)

Et Barack Obama dans tout ça ?

J’ai décidé qu’il fallait soigner le mal à sa racine. J’ai décidé d’envoyer quelques clipshirts à M. Obama, pour qu’il puisse permettre à ses détenus de resserrer leurs tailles de pantalons comme il faut (normalement, aucun danger qu’ils puissent agresser qui que ce soit avec un clipshirt).

Comme ça, plus de sagging ! Ni dans les prisons, ni dans les rues. You’re welcome Barack.

Le seul risque, c’est que le clipshirt à la taille devienne ensuite la nouvelle mode des gangsters et que j’aie pas assez de clipshirts pour tout le monde…
(note à moi-même : penser à refaire quelques modèles de têtes de mort)

Mais bon pour moi le principal, c’est que mon P’tit Loulou ait des pantalons à sa taille.

Si vous aussi vous voulez expérimenter les bienfaits des clipshirts pour votre petit homme, venez visiter ma boutique en ligne et découvrir les différents modèles en jeans, en coton, ou avec de jolis imprimés.

Et vous, pour ou contre le sagging ?
N’hésitez pas à commenter et partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *